102è Année - Un siècle d’information - www.lematinhaiti.com - Dernière mise à jour : 13/02/2014 14:53:09   29 Jun 2017-10h12
Haiti-musique
Bon début de la 8e édition du Festival de jazz de Port-au-Prince
Le Festival de jazz a débuté le samedi 18 janvier 2013, comme prévu, sur la scène Prestige du Parc historique de la Canne à sucre, à Tabarre. Le public avait répondu favorablement à cette 8e édition qui est une réussite.
Le groupe Swing Brosse (Photo: Walter Cameau)
Le Festival de jazz a débuté le samedi 18 janvier 2013, comme prévu, sur la scène Prestige du Parc historique de la Canne à sucre, à Tabarre. Le public avait répondu favorablement à cette 8e édition qui est une réussite. Avant ce festival était un simple événement qui a grandi au fil des ans pour devenir aujourd’hui une tradition. À ce sujet, les organisateurs comptent instituer un tel évènement qui a réuni tous les amants de ce style de musique.

L’ambiance était « jazzy » depuis la porte d’entrée, avec une exposition de photos de Taino L, sur le « Rara » qui est la musique traditionnelle de la paysannerie haïtienne et un peu plus loin le groupe Swing Brosse a créé l’animation.

Ce groupe est une affaire de famille. Ils sont cinq musiciens issus d’une même famille et un tromboniste haïtien âgé de 12 ans. Le Swing Brosse a déjà animé des ateliers au Cap-Haitien, aux Gonaïves et à Saint Marc.

Mais, le gros du festival s’est passé sur la scène Prestige du parc historique de la canne à sucre, c’est avec Willerm Delisfort qui a charmé l’assistance avec la composition « Wangolo » de notre folklore. Il était suivi de Julie Michels, cette Canadienne a charmé le public dans le plus pur style américain.

La vedette de la soirée reste incontestablement la Franco-Camerounaise, Sandra Nkaké qui a bercé l’assistance du Parc avec sa musique. Une chanteuse simple qui a conquis le public avec sa voix.

Selon Milena Sandler Widmaier de la Fondation Haïti jazz, c’était la satisfaction pour l’avant première au Cap-Haitien le vendredi 17 janvier. Les ateliers débuteront le lundi 20 janvier à la Fokal et dureront toute la semaine.
Texte et photo: Walter Cameau
Commentaires des lecteurs
Entrez votre mot de passe pour pouvoir commenter. Login | Enregistez-vous !
Add comments
 
 
 
 
 
 
 
Recherche

Lematin  Google 
Video
 
Dernière Edition
 
Le matin hebdo