102è Année - Un siècle d’information - www.lematinhaiti.com - Dernière mise à jour : 13/02/2014 14:53:09   01 Oct 2014-06h30
Ballon d'Or
Iniesta, le troisième homme
Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Andrés Iniesta sont les trois finalistes pour le Ballon d'Or 2012, ont dévoilé jeudi à Sao Paulo la Fifa et France Football, organisateurs de ce prix.
Andres Iniesta accompagnera Lionel Messi et Cristiano Ronado à Zurich le 7 janvier pour la désignation du Ballon d’Or. La Fifa et France Football ont annoncé jeudi que l’Espagnol du FC Barcelone est le troisième finaliste aux côtés des deux stars.

Déjà désigné meilleur joueur de l'Euro 2012 et de l’UEFA pour la saison 2011-2012 fin octobre, le Catalan remplace Xavi, son coéquipier du Barça et de la sélection espagnole, qui avait complété le podium en 2011. Cette présence récompense la saison pleine du stratège espagnol de Barcelone et de la Roja.

Toujours aussi indispensable au sein des équipes où il évolue, Andres Iniesta a été précieux dans la conservation du titre de champion d’Europe de l’Espagne mais a échoué à garder son trophée de champion d'Espagne et celui en Ligue des champions, éliminé en demi-finales. Qu’importe, il a été préféré à Iker Casillas, capitaine du Real et de la sélection espagnole, ou encore Falcao (Atletico Madrid).

Préféré à Casillas ou Falcao

En 2010, Andres Iniesta, buteur héroïque face aux Pays-Bas en finale de la Coupe du monde, était pressenti pour l’emporter et avait échoué à la deuxième place des votes des journalistes, capitaines des équipes nationales et sélectionneurs. Cette année, l’une des pierres angulaires du jeu espagnol et barcelonais devrait se rendre à Zurich s’en se faire beaucoup d’illusions. La lutte semble se résumer à un duel entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, qui ont affolé les compteurs cette année.

Après avoir rejoint Michel Platini l’année dernière pour avoir gagné trois Ballons d’Or de rang (Johan Cruyff et Marco van Basten en ont également glané trois, mais pas consécutifs), Lionel Messi peut devenir le premier joueur à en récolter quatre. D’une efficacité diabolique, l’Argentin, auteur de 83 réalisations cette année, a empilé les buts. A tel point qu’il chasse le record de buts sur une année civile de l'Allemand Gerd Müller (85 en 1972). Messi fait figure de favori à sa propre succession. Mais Cristiano Ronaldo a son mot à dire cette année.

Si Falcao se montre aussi d’une régularité d’exception, le Portugais est le seul à voguer dans les mêmes eaux que son rival Lionel Messi. Avec ses 46 buts en Liga la saison passée, il est l’un des grands artisans de la reconquête du sacre de champion d’Espagne par le Real Madrid. Il a également amené le Portugal en demi-finales de l’Euro 2012. Une année riche pour le Ballon d’Or 2008. Mais CR7 pourrait payer son déficit d’image après avoir démontré son mal-être avec le Real il y a quelques mois et cette fin d’année où il a levé le pied avec les Merengue. Dans tous les cas, la lutte s’annonce serrée entre les deux mégastars.
Commentaires des lecteurs
Entrez votre mot de passe pour pouvoir commenter. Login | Enregistez-vous !
Add comments
 
 
 
 
 
 
 
Recherche

Lematin  Google 
Video
 
Dernière Edition
 
Le matin hebdo