102è Année - Un siècle d’information - www.lematinhaiti.com - Dernière mise à jour : 13/02/2014 14:53:09   17 Apr 2014-14h27
Haïti/ Politique
Pour une réforme fondamentale de l’État
Renforcer l’État de droit et contribuer à une atmosphère favorable à la création d’emplois sont entre autres les objectifs fixés par le gouvernement Martelly/Lamothe. Pour les atteindre, la modernisation et la décentralisation doivent être une réalité.
Renforcer l’État de droit et contribuer à une atmosphère favorable à la création d’emplois sont entre autres les objectifs fixés par le gouvernement Martelly/Lamothe. Pour les atteindre, la modernisation et la décentralisation doivent être une réalité.

Les autorités haïtiennes entendent obtenir de meilleurs résultats dans l’Administration publique afin de contribuer à la justice sociale en Haïti. À cet effet, le Premier ministre, Laurent Salvador Lamothe, a lancé officiellement le forum sur la réforme nationale de l’État qui se tient les 28, 29 et 30 novembre 2012 à l’hôtel Montana. Par cette initiative, la modernisation de l’Administration publique et efficace dans l’intérêt de la population, constitue le principal objectif du chef de la Primature.

La réforme de l’État constitue une étape fondamentale pour la redynamisation du pays. Cette démarche consiste à revoir un ensemble d’obstacles auxquels fait face l’administration publique. Selon le chef de la Primature, elle vise la modernisation et la décentralisation. Ces deux projets s’avèrent indispensables au processus de renforcement de l’État de droit.

Pour le secrétaire d’État à la réforme fiscale, Ronald Décembre, la réforme permettra de diagnostiquer un ensemble de problèmes auxquels fait face le tandem Martelly/Lamothe, puis faire des recommandations devant aider à les résoudre.

De son côté, le chargé d’affaires de l’Union Européenne en Haïti, Joao De Santana, la réforme est une initiative structurante de grande importance en ce qui concerne le changement de l’État. Elle consiste à offrir des opportunités au pays. Toutefois, admet M. De Santana, elle doit se faire de la manière la plus correcte. Elle implique une méthode. Elle suppose en ce sens un certain nombre de conditions nécessaires pour parvenir à cette fin. Il en veut pour preuve le leadership qui est l’un des éléments incontournables dans cette démarche.
Reynold Aris
Arisreynold@yahoo.fr
Commentaires des lecteurs
Entrez votre mot de passe pour pouvoir commenter. Login | Enregistez-vous !
Add comments
 
 
 
Leonidas | 28/11/2012
Ce serait bien de moderniser , d’informatiser l’Administration Publique , mais cette « modernisation » ne doit pas servir de Cheval de Troie pour venir donner le coup de grace a l’Economie : Elle doit D’ABORD etre au service de la PRODUCTIVITE locale avant de l’etre au Service de l’importation , de la sous traitance , du Tourisme…Bann vye rakete sa yo konprann paske blan an ap ba yo bak op , yo ka ranse ak bon sans moun.
 
Des idees pour L'action | 28/11/2012
La Reforme de l'Etat est importante pour avancer le pays. Nous sommes dans une periode constitutionelle. C'est une crise politique. La solution est simple: Regime parlementaire de gouvernement.........Reconstruction: A series of five year plans for development in Haiti.....Facebook......Google.........Adeshommes@hotmail.com
 
jukutu | 29/11/2012
M.Josue P.Louis,pèp la konprann tout jwèt kap jwe la,nou konnen tout akizasyon yo pote sou ou yo se manti,se politik lavalas,inite,opl.Yo pèdi batay la,fè koripsyon nan eleksyon,mete moun pa yo nan CEP.Marttey koute sitirans lan,fòk se CEP pèmanan an ki pou la vle pa vle.M konnen se paske ou se yon moun klas politik la pa kapab achte ki fè wap renkontre difikilte sayo
 
 
 
 
 
Recherche

Lematin  Google 
Video
 
Dernière Edition
 
Le matin hebdo