102è Année - Un siècle d’information - www.lematinhaiti.com - Dernière mise à jour : 13/02/2014 14:53:09   22 Dec 2014-12h44
Haïti/Justice et Sécurité
Le CSPN devant la commission Justice et Sécurité du Sénat
La commission Justice et Sécurité du Sénat a convoqué ce mardi 27 novembre 2012 le Conseil supérieur de la police nationale (CSPN). Au pied du mur, le Premier ministre, Laurent Lamothe, ne va pas par quatre chemins. Il a informé que le directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH), Godson Aurélus, n’est pas encore installé.
La commission Justice et Sécurité du Sénat a convoqué ce mardi 27 novembre 2012 le Conseil supérieur de la police nationale (CSPN). Au pied du mur, le Premier ministre, Laurent Lamothe, ne va pas par quatre chemins. Il a informé que le directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH), Godson Aurélus, n’est pas encore installé. Il le sera sous peu, a indiqué le chef de la Primature. Cette déclaration fait suite à des félicitations adressées au secrétaire d’État à la sécurité publique, Réginald Delva.

Ce dernier qui a d’ailleurs été accusé par les pères conscrits de diriger sous couvercle la PNH, en lieu et place de M. Aurélus. Soulignons que monsieur Delva a été récemment l’objet de nombreux doutes de la part du secrétaire exécutif du Réseau national de défense des droits humains (RNDDH), Pierre Espérance, dans l’affaire Mercidieu Calixte Valentin.

Selon les sages, l’image de l’institution policière se trouve entachée. Le secrétaire d’État est en train de jouer un rôle pour lequel il est légalement incompétent, ont-ils poursuivi. À leur avis, M. Aurélus serait donc une marionnette aux mains de l’Exécutif. Il constitue un obstacle qui fragilise davantage la mission de la police. Ce qui handicape ainsi le fonctionnement de l’institution vieille déjà de dix huit ans.

À préciser qu’aucune date n’est retenue jusqu’à présent pour l’installation du successeur de Mario Andrésol qui devait être déjà faite depuis trois mois.

Dans la foulée, Jean Charles Moïse croit que le pays n’est pas dirigé. Le Palais national symbolise, a-t-il dit, l’insécurité. Il en veut pour preuve l’entourage du Président de la République qui, selon lui n’est constitué que de corrupteurs et de corrompus. Il [environnement]mérite d’être nettoyé. Il favorise l’institutionnalisation de la corruption, soutient le farouche opposant à Michel Martelly. Le parlementaire ne mâche pas ses mots quant à l’implication du pouvoir en place dans le kidnapping et l’insécurité grandissante qui sévissent dans le pays. « Ceux qui ont le monopole du marché détiennent le contrôle du levier de l’insecurité et du kidnapping . Ils le font monter à volonté », a-t-il dénoncé.
Propos recueillis par Lionel Edouard
Succès Estinvil
Commentaires des lecteurs
Entrez votre mot de passe pour pouvoir commenter. Login | Enregistez-vous !
Add comments
 
 
 
esther | 27/11/2012
comment se fait il qu'aucun journaliste n'ait jamais fait ressortir ces anomalies?c'est de la complicité;j'ai de sérieuse réserve quant au ton sérieux pris par certains alors que quand vient l'occasion de prouver leur engagement ils sont absents;de plus ils critiquent les actions de ceux qui avec BRAVOURE(VU LES CIRCONSTANCES ET LA VIOLENCE EN COURS AU PAYS)SE
 
esther | 27/11/2012
DRESSENT CONTRE L'IMPOSTURE DE L'EXÉCUTIF;malgré la vigilance des u ns et des autres le gouvernement ne fait que des tentatives MALHONN ÊTES alors qu'il sait TRÈS BIEN QU'IL EST SURVEILLÉ A LA LOUPE;j'ai entendu lamothe ânonner un texte qui ne veut rien dire car c'est comme s'il faisait l'énoncé de sa politique générale!li pran yon bagay lanvè landwat pou'l li
 
Yvin E. Fanfan | 27/11/2012
LAVALAS est en furie. Cette famille insouciante et incompétente se compose de l’OPL, INITE, LAVNI et beaucoup d’autres subrécargues comme la « Société Civile ». Leur rôle est de déinstitutionaliser et usurper l’Etat. C’est ce qui se fait depuis 1991 grâce aux élections « bidons » depuis l’heure, ils s’arrogent et se maintiennent au parlement. Mais leurs dernières chances nominales étaient les elections 2010- 2011. Maintenant Martelly est là, la-a pou tou’t bon ! LA CONSTITUTION S’APPLIQUE, PAS CEP PROVISOIRE DE CONSENSUS ! Bien que nous n’aillions pas répondre à ces énergumènes, nous les plongerons dans le trou qu’ils ont creusé eux-mêmes, et ceci se fera par le souffle de nos pas. Haïti doit être changé, c’est l’impératif.
 
Le Cayen | 28/11/2012
que peut on esperer du tandem Martelly Lamothe dont je doute de leur nationalite haitienne.Michel Martelly a ete place au timon des affaires par laccommunaute internationale non par des elecions credibles.Il ne nous reste pour la renaissance de notre patrie qu'a demander a cette communaute de repprendre ses immondices/restavecs.
 
siwis | 28/11/2012
que veut dire Lamothe quand il dit que Godson Aurelus n'est pas encore installé? edem a konprann mezanmi. apres toutes les interventions faites par M. Aurelus en tant que DG de la PNH, il n'est pas encore installe
 
bannfoutvyenegsot | 28/11/2012
Yvin E. Fanfan ELEPHANT de sottise. Au lieu d'ecrire de pareilles niaiseries pouki ou pa kouvri tet ou ak yon bokit epi frapel byen fo , sa ta gen plus sans .Parlant des elections bidon quid de celles 2010?La desinstitutionnalisation et l'usurpation collent comme une chemise faite sur mesure a la paire de racketteurs patentes LL/MM .Ou telman fout sot ou pa ka we ke blan an se kreyel kreye kriz anndan Pey ya pou l sa vole resous li pi fasil. Zafel ap regle pandan ke ti neg sot parey ou divize an dekan : yon kan LAVALAS yon kan GNB .NEG SSSOT !!!!
 
 
 
 
 
Recherche

Lematin  Google 
Video
 
Dernière Edition
 
Le matin hebdo