102è Année - Un siècle d’information - www.lematinhaiti.com - Dernière mise à jour : 13/02/2014 14:53:09   22 Oct 2014-23h01
Haiti/Economique
Les catastrophes naturelles : principales causes de la faible croissance économique
Plusieurs rapports réalisés par déférents organismes montrent que la situation socio-économique est au ralenti en Haïti depuis plusieurs années. Haïti figure actuellement parmi les 48 pays les moins avancés de la planète.
Plusieurs rapports réalisés par déférents organismes montrent que la situation socio-économique est au ralenti en Haïti depuis plusieurs années. Haïti figure actuellement parmi les 48 pays les moins avancés de la planète.

Pour certains spécialistes, les progrès socio-économiques dans les pays en voie de développement pourraient être réduits à néant aux environs de la moitié de ce siècle si des mesures idoines ne sont pas adoptées dès maintenant en vue de stopper les conséquences néfastes de l'évolution climatique. Ce, pour empêcher une dégradation accrue de l'environnement et réduire les inégalités criantes entre les nations.

« Les catastrophes naturelles qui ont frappé le pays ces dernières années constituent les principales causes de la faible croissance économique et donc de l’aggravation de la pauvreté en Haïti », a déclaré la ministre de l’économie et des finances (MEF), Marie Carmelle Jean-Marie.

Selon ce qu’elle a indiqué le mercredi 21 novembre 2012, en marge d’une rencontre avec la Presse en compagnie du président de la Banque caribéenne de développement en visite dans le pays. Selon la titulaire du MEF, les phénomènes naturels sont les premiers facteurs perturbateurs de la croissance économique en Haïti.

Cependant, le numéro un du MEF a insisté sur la nécessité de poursuivre les réformes structurelles initiées dans le cadre du plan macro-économique du gouvernement afin de redresser la barque.

Ces réformes vont certainement permettre au gouvernement de mobiliser des ressources dans les secteurs productifs en vue de créer à long terme des emplois et de la richesse, à en croire la ministre.
EF/LM
Commentaires des lecteurs
Entrez votre mot de passe pour pouvoir commenter. Login | Enregistez-vous !
Add comments
 
 
 
esther | 24/11/2012
LA NATURE A UN MAÎTRE ET POUR CEUX QUI NE LE SAVENT PAS C'EST DIEU;si vous voulez que la nature ARRÊTE DE VOUS DOMINEZ RESPECTEZ SES LOIS;DIEU NOUS A CRÉÉ POUR DOMINER LA NATURE MAIS RAPPELONS NOUS QU'ENTRE LES MAINS DU CRÉATEUR LA NATURE EST UN OUTIL:ARRÊTEZ ET SACHEZ QUE JE SUIS DIEU;alors PURIFIONS NOS VIES ET ON VERRA QUE LA NATURE A ÉTÉ CRÉÉE POUR NÔTRE BIEN ÊTRE
 
Le Neveu | 24/11/2012
Bien sûr, Mme Marie Carmelle Jean-Marie, gouverner, c'est aussi prévoir... les catastrophes naturelles. Dans un pays comme le Canada, tout minus sait que l'été, il fait beau; qu'en automne, il pleut; qu'en hiver, il neige et qu'au début du printemps, certains cours d'eau sont en crue. Je peux vous donner un scoop, Mme Marie Carmelle Jean-Marie : en 2013 - et le 13 y est pour rien - PauP sera sous l’eau à trois reprises, et le Sud ou le Sud-est vont essuyer une tempête importante. Et malgré ma science, Madame, je ne pourrai aujourd’hui vous donner ni le jour ni l’heure. Mais je sais que vous aller tout faire pour minimiser les ravages de ces monstres sur votre gouvernance! Maintenant que je vous en ai donné le code.
 
Des idees pour L'action | 28/11/2012
L'Effrondrement de l'etat est la raison principale que nous avons la faiblesse economique en Haiti. Il faut fixer les institutions du pays...............Archange Deshommes, RECONSTRUCTION: A series of five year plans for development in Haiti......Facebook.....Google.........Adeshommes@hotmail.com
 
 
 
 
 
Recherche

Lematin  Google 
Video
 
Dernière Edition
 
Le matin hebdo