102è Année - Un siècle d’information - www.lematinhaiti.com - Dernière mise à jour : 13/02/2014 14:53:09   30 Jul 2014-21h17
Le Kidnapping, un business « high level » aux impacts économiques négatifs
L’affaire Brandt suscite encore des discussions au sein de la société haïtienne. Nombreux sont ceux qui croient que le gang de M. Brandt bénéficiait de la bénédiction des mains puissantes de nos autorités. En plus de ternir davantage l’image du pays, cette affaire risque d’avoir des impacts négatifs sur le tissu économique.
L’arrestation de l’homme d’affaires, Clifford Brandt Junior, impliqué dans des activités de kidnapping, continue de dominer l’actualité socio-économique haïtienne. Si pour le grand public, cette nouvelle est d’autant surprenante qu’il s’agit d’un membre de la bourgeoisie haïtienne directement impliqué. Cependant, l’ex-colonel de la FAd’H, Himmler Rebu croit dur comme fer que les affaires de kidnapping ont toujours été l’œuvre des mains puissantes disposant de moyens logistiques adéquats pour perpétrer leurs actions malhonnêtes. « Vous croiriez donc que les affaires de criminalité, d’armes, de cartouches à utiliser sur près d’une vingtaine d’années serait un négoce de petits truands ? Mes craintes vont bien plus loin et bien plus haut » a-t-il fait savoir.

Ce gang, hautement bien organisé et équipé, opère dans le pays depuis bien des années. Pourtant il n’a jamais été inquiété voire démantelé. Ce qui laisse croire que leurs « activités ne sont pas des choses terrestres. Comme dirait la bible, leur royaume n’est pas de ce monde » précise M. Rebu. Il est fort probable qu’ils aient bénéficié des largesses des précédents gouvernements. « Un pays, c’est comme une famille. Il ne peut y avoir de désordre dans une famille sans que le père et la mère ne soient complices ou démissionnaires. Le poisson pourrit toujours par la tête » ajoute t-il.

Le pire c’est que, selon des informations publiées par certains medias étrangers, les noms des membres importants de la famille présidentielle, dont le fils ainé, le beau-frère ainsi que la femme du président ont été cités dans cette affaire. Une très grave accusation contre laquelle le pays entier s’attendait à une poursuite judiciaire mais toujours en vain. Cette situation risque de ternir davantage l’image du pays à l’échelle internationale du fait qu’aucune action judiciaire n’a été entamée par le gouvernement pour faire le point sur cette affaire. Les scénarios qui pourraient surgir d’une telle affaire sont nombreux. D’aucuns pensent que dans le cas où la culpabilité des membres de la famille présidentielle serait prouvée, le président Martelly pour protéger ses proches, n’hésiterait pas à conclure des ententes indécentes avec les autorités américaines au détriment du peuple haïtien.

Les avis divergent quant aux conséquences de ce scandale sur l’économie haïtienne. Si pour M. Rebu, ce tollé ne va rien modifier dans la décision d’investir d’autant que le pays a toujours été considéré comme un pauvre qui engraisse ses riches voisins, de l’avis de certains économistes, l’implication de quelques membres de la bourgeoisie haïtienne dans les actes de kidnapping pourrait avoir un impact considérable sur le marché de l’emploi. Propriétaires de nombreuses entreprises, ils pourraient être frappés de sanction et cela peut créer un vide important au niveau du marché de l’emploi.

Le problème du kidnapping, vient s'ajouter à d'autres contraintes que les investisseurs rencontrent dans la sphère socio-économique du pays notamment le coût d’investissement élevé, le manque d’infrastructures et les problèmes administratifs. Le drame c'est qu'on se retrouve dans une situation ambiguë où cette forme d’insécurité, visant directement le capital financier des investisseurs, devient un handicap majeur à l'investissement. La réédition de tels actes pourrait créer une psychose de peur chez certains investisseurs et dissuader ceux-là désireux d’investir dans le pays.
Pierre Ricardo Placide
ppricardo1983@yahoo.fr
Commentaires des lecteurs
Entrez votre mot de passe pour pouvoir commenter. Login | Enregistez-vous !
Add comments
 
 
 
Des idees pour L'action | 23/11/2012
Avec deux formes de police: Police d'investigation comme le FBI et police reguliere, nous pouvons mettre fin au system de kidnapping dans le pays............Archange Deshommes, RECONSTRUCTION: A series of five year plans for development in Haiti..............Adeshommes@hotmail.com.......Facebook......Google
 
veritas | 24/11/2012
Encore une declaration irresponsable de l'ancien Colonel. Rete tet fret, messieurs, le colonel divague comme d'habitude. On se demande pourquoi il fait toujours ses declaration qui tendent a semer la division?
 
Fansito | 25/11/2012
Le pire mon colonel c'est que c'est une pire verite que longtemps deja qui aurait du être denoncee par vous et les autres. Mais c'etaient vos clients, vos amis, vos partisans, vos confreres, vos concordailles, vos supporters. Chacun a son gang en Haiti depi ou se chef. Depi ou guin gro lagent pou bwase et ou bien ak chef.
 
Fansito | 25/11/2012
Et oui le syndicat de gangster occupe bien l'ile entiere. Ce matin je google Tintin en Amerique. Gade li sou YouTube. Nou nan situation ville Chicago nan temps sa a. Il nou faut bien un Tintin et Milo pour netoyer la ville.
 
 
 
 
 
Recherche

Lematin  Google 
Video
 
Dernière Edition
 
Le matin hebdo