102è Année - Un siècle d’information - www.lematinhaiti.com - Dernière mise à jour : 13/02/2014 14:53:09   01 Nov 2014-03h25
Haïti/Environnement
Un plan de sauvetage pour la plaine du Cul-de-sac
Le projet d’un plan d’aménagement du bassin versant du Cul-de-sac et de zonage de la plaine a été présenté lundi 19 novembre, au Karibe Convention center. Les principaux initiateurs, USAID Winner et CIAT, jugent urgent de sauver cette région et d’exploiter ses potentialités de production.
Le projet d’un plan d’aménagement du bassin versant du Cul-de-sac et de zonage de la plaine a été présenté lundi 19 novembre, au Karibe Convention center. Les principaux initiateurs, USAID Winner et CIAT, jugent urgent de sauver cette région et d’exploiter ses potentialités de production.

L’USAID Winner et le Comité interministériel d’aménagement du territoire (CIAT) veulent freiner la dégradation de la plaine du Cul-de-sac et exploiter ses potentialités. Ils ont présenté, lundi 19 novembre, au Caribe convention center, une ébauche du plan d’aménagement du bassin versant du cul-de-sac et de zonage de la plaine.

Une étude réalisée par le CIAT, impliquant plusieurs ministères dont ceux de l’agriculture et de l’environnement, a révélé l’urgence d’un zonage, c’est-à-dire, d’une délimitation des usines, des maisons habitables et des terres cultivables, a expliqué Jean-Robert Estimé, représentant de l’USAID Winner-Haïti. « La plaine du Cul-de-sac subit une urbanisation anarchique, sauvage », a-t-il fait remarquer.

Le projet Winner de l’USAID a déjà réalisé des travaux d’irrigation et de réhabilitation de routes pour faciliter la culture dans la plaine, selon M. Estimé qui évalue à environ 20 000 hectares les terres cultivables du Cul-de-sac. C’est une zone agricole stratégique qui peut produire jusqu’à 40 000 tonnes de maïs, a-t-il ajouté.

De son côté, Michèle Oriol, secrétaire exécutive du CIAT, a présenté la Stratégie nationale d’Aménagement des Bassins Versants comme un élément important dans l’aménagement global du territoire.

« Un tel projet concerne non seulement les agronomes, mais aussi des ministères comme celui des travaux publics, car l’eau provenant des bassins versants peuvent avoir des effets néfastes sur les constructions routières », a-t-elle fait remarquer.

Les collectivités territoriales ont, pour leur part, un rôle prépondérant dans le respect des règlements d’urbanisme.

La mise en œuvre efficace de cette Stratégie nationale d’aménagement requiert donc la participation de différents ministères dont ceux de l’agriculture, de l’environnement, des collectivités territoriales, des travaux publics. De plus, elle invite les institutions nationales et internationales à renoncer aux mauvaises techniques comme les canaux de contrôle dont les résultats ne sont pas trop convaincants.

Elle croit, par ailleurs, que l’aménagement des bassins versants doit se faire au niveau des petits et moyens canaux, car se sont eux qui amènent l’eau vers les grands circuits. « La maitrise de l’eau est primordiale », pense-t-elle, rappelant qu’à ce niveau, « Haïti est un pays fragile ». D’où l’importance qui sera accordée à la formation de compétences y relatives dans le cadre de ce projet.

Après la présentation du projet par USAID Winner et CIAT, des ateliers de travail se tiennent jusqu’au 20 novembre autour de grands axes principaux : développement agricole et zonage, infrastructures et opportunités économiques, vulnérabilité aux menaces naturelles et gouvernance.

Afin de finaliser le plan, les initiateurs ont prévu d’entamer des discussions avec les communes et la société civile en vue d’intégrer les variétés communales dans ce grand projet de développement rural.

Une estimation budgétaire n’est pas encore mise à jour, mais les opérateurs disent compter sur l’appui de l’Etat.

Aline Sainsoivil
sainsoivil_aline@yahoo.fr
Commentaires des lecteurs
Entrez votre mot de passe pour pouvoir commenter. Login | Enregistez-vous !
Add comments
 
 
 
Leonidas | 20/11/2012
La plaine du Cul de Sac se situe sur une nappe phreatique et a une vocation agricole que le laxisme de nos dirigeants n'a pas su exploiter et proteger a travers une politique de logement entrant dans le cadre de l'amenagement rationnel de l'aire metropolitaine.Kabrit finn pase , lantouraj kraze se leu ya nap rele bare vole.
 
 
 
 
 
Recherche

Lematin  Google 
Video
 
Dernière Edition
 
Le matin hebdo