102è Année - Un siècle d’information - www.lematinhaiti.com - Dernière mise à jour : 13/02/2014 14:53:09   24 Oct 2014-12h07
La presse Haïtienne dans le viseur D’Edo Zenny
« La presse en Haïti c’est comme l’Armée, elle fait des coups d’État à volonté », a déclaré le sénateur du Sud-est, lundi, sur les ondes de Station Caraïbes FM. M Zenny estime qu’il y a une dictature de la presse dans le pays. L’élu commentait un
« La presse en Haïti c’est comme l’Armée, elle fait des coups d’État à volonté », a déclaré le sénateur du Sud-est, lundi, sur les ondes de la Station Caraïbes FM. M. Zenny estime qu’il y a une dictature de la presse dans le pays. L’élu commentait un article paru, la semaine écoulée, dans les colonnes du journal Haïti Observateur qui accusait certains proches du chef de l’État d’appartenir au gang de Clifford Brandt.

Revenant sur certaines frictions avec la presse locale, notamment dans l’affaire du crachat au visage d’un juge de paix de sa ville, Jacmel, Edwin Zenny a expliqué que ses avocats lui ont vivement déconseillé de porter plainte contre un journaliste « célèbre » qui l’aurait diffamé pendant plusieurs jours, en Haïti comme à l’étranger.

Les déclarations intempestives de M. Zenny interviennent à un moment où le pays se cherche à travers des crises diverses qui minent l’existence de la population. Le sénateur ouvre donc un autre front, rappelant ainsi étrangement, les déclarations outrageuses de Michel Martelly contre la presse au début de son mandat.
LE/LM
Commentaires des lecteurs
Entrez votre mot de passe pour pouvoir commenter. Login | Enregistez-vous !
Add comments
 
 
 
Flavien | 19/11/2012
Edo Zenny n'a pas tout a fait tort. Une partie de la presse se comporte comme un parti politique. Par exemple radio Vision 2000 a fait campagne pour discrediter le CSPJ et on va se rendre compte plus tard que c'etait pour permettre au directeur general de cette radio Leopold Berlanger de s'infiltrer comme membre du CEP. Vision 2000 est un parti politique.
 
Oumanti | 19/11/2012
En Haiti on peut questionner la corruption et les magouilles du President,du PM, des Ministres, des Senateurs,des Deputes,du Secteur prive, de l'eglise et de la societe en general. Mais des qu'on questionne la corruption, les manipulations et les fabrications de la presse, on crie "attaque contre la liberate de la presse". Comment corriger cette corruption du métier?
 
Leonidas | 19/11/2012
Les declarations de Edo tet kokolo Zenny font reference , sans le savoir , comme d’habitude , a la facon dont MM fut propulse President . Ceci après un travail subliminal dans la conscience du Peuple Haitien , a travers un debat ( qui n’en avait que le nom ) televise inedit. Yon sinema gratis yo ponn bay pep aysyen afin de faire diversion sur la necessite d’une discussion serieuse , concertee , interdisciplinaire sur les problemes conjoncturels et structurels qui s’imposent.
 
Tilandeng | 19/11/2012
Le montage prepare dans le Nord pour saboter Martelly le 18 Novembre etait de peindre les monuments de Vertieres en rose. Le journaliste, correspondant d'une radio de la capitale qui travaillait avec les acolytes le sabotage a donne la nouvelle a 6h am avant l'accomplissement du forfait par ses acolytes. Le Nord a decouvert que ce journaliste est un zenglendo politiqu
 
gousse3 | 19/11/2012
Yl avait raison, puisque la presse n'est pas dans son interet. La presse devrait accepter son crachat, la derive de son pouvoir, le gang de clifford Brandt dont les autorites seraient membres. Pour moi, Haiti etait un pays de merde et actuellement elle est plus qu'un pays de merde.
 
esther | 19/11/2012
NE VOUS OCCUPEZ PAS DE CES ATTARDÉS;ils voudraient que tout le monde reste les bras croisés DEVANT TOUTES LEURS EXACTIONS;il par lait de daly;la"dynastie"REGRETTE LE TEMPS OU ELLE AURAIT,AVEC LE RESPONSABLE DU MÉDIA,DÉCIDÉ LA RÉVOCATION DU JOURNALISTE POUR QUE BUSINESS CONTINUE AS USUAL;se konsa yo reflechi pa okipe yo; NAP VEYE YO PASKE NOU DI NON NON NON
 
Kokzenga | 19/11/2012
La plupart des journalistes Haitiens sont des anarqueurs. Je respecte les professionnels du metier Clarens Renoua, Frantz Duval, Rotchild, Frantz Exantus, Herold Jean Francois. Par contre j'ai un profond dedain pour les zenglendos de la profession journalistique comme Edens Debas, Leo Joseph, Claudy Jean Jacques et Herns Mesamours qui sont des affairistes en location.
 
Kamoken | 19/11/2012
Lapres an danje paske ti vakabon ki pran poz jounalis kap fabrike nouvel pou lajan ap diskredite jounalis serye yo tankou Wendell Theodore ak Daly Valet. Jounalis kap blanchi lajan kokain reprezante gwo danje tou.Pwopagandis Website tout Ayiti ki fabrike nouvel pou lajan reprezante yon danje paske se dezod ak latoublay politik ke yap chache. Fok nou rezoud pwoblem sa.
 
paulo73 | 19/11/2012
theme kou d eta a tro klassik.en Haiti la press s gate sa.yo f bri pu patizan yo k kouri.dpi bef la fin pase epi yo rele bare.pu bgay yo leve san suit. ni organiztion doi mun k mare nan pie tab kraze peyi.pu k yo pa leve kont mun yo t d nu k t voye kraze entern station yo,assassina gro midi yo,kraze lajan leta,mun k t voye bal nan envelop.s manti yo tap by.Edo tro sag
 
Polo | 19/11/2012
Jounalis ke mwen renmen se Frantz Duval, Claren Renoua, Lilianne Pierre Paul. Jounalis kise activis politik ke mwen tande se Daly Valet, Garry Pierre Paul Charles des fwa yo bon des fwa yo ale two lwen paske yo panse ke yo se Bondye. Jounalis ki gen ajanda politik se Jean Monard, Valery Numa ak Peguy Jean. Ou kapab mete Daly Valet nan kategori sa.
 
 
 
 
 
Recherche

Lematin  Google 
Video
 
Dernière Edition
 
Le matin hebdo