102è Année - Un siècle d’information - www.lematinhaiti.com - Dernière mise à jour : 13/02/2014 14:53:09   24 Oct 2014-17h18
Jonas ainsi connu serait tué par des agents de la MINUSTAH
Jonas ainsi connu qui serait un étudiant de la Faculté des sciences humaines et de l’INAGHEI aurait été tué par des agents de la MINUSTAH ce vendredi 16 novembre.
Jonas ainsi connu qui serait un étudiant de la Faculté des sciences humaines et de l’INAGHEI aurait été tué par des agents de la MINUSTAH ce vendredi 16 novembre. Il se trouvait devant la faculté de Droit et des sciences économiques, en compagnie de ses collègues lorsqu’une patrouille de la mission onusienne arrivait et avait ouvert le feu sur eux, selon des journalistes sur place. Atteinte d’une balle, la victime a rendu l’âme à l’Hôpital de l’université d’État d’Haïti(HUEH).

Il est à signaler que depuis une semaine, les étudiants de plusieurs facultés de l’UEH protestent contre l’assassinat crapuleux de leur camarade Damael D’Haïti samedi dernier, en vue de réclamer justice en sa faveur. La mort de Jonas, ne fait que compliquer la situation. Les étudiants ont juré de ne pas abandonner leur lutte. En réactions, ils ont brûlé un véhicule portant l’inscription « SERVICE DE L’ETAT ».

Le porte-parole de la police nationale a démenti les informations selon lesquelles Jonas serait un étudiant de la Faculté des Sciences humaines. "Il s'agissait d'un bandit qui rançonnait des passants", a aindiqué Frantz Lerebours.
Vaudreuil Calixte vaucal555@yahoo.fr
Commentaires des lecteurs
Entrez votre mot de passe pour pouvoir commenter. Login | Enregistez-vous !
Add comments
 
 
 
Le Neveu | 16/11/2012
L’individu est, selon M. Lerebours, porte-parole de la PNH, tantôt un malfrat, tantôt bandit qui rançonnait des passants. Rançon, de toute évidence, inférieure à 2,5 M de cailloux. Ailleurs on peut lire : … trois étudiants de la faculté des sciences humaines (Fasch /Ueh), qui sont allés vérifier l’identité du jeune homme abattu par balles, à l’hôpital de l’université d’État d’Haïti (Hueh), ont été arrêtés, confirme à AlterPresse le coordonnateur de la Fasch, Hancy Pierre. La Minustah décrasse. La PNH blanchit. Un vrai travail de pros de la gâchette et de l’information. Faut dire aussi que, dans un État d droit, on ne tire sur aucun malfrat ou voleur de grand chemin. Le sexe, l’âge, la couleur, la condition sociale… l’extrême richesse ou l’extrême pauvreté ne changeant rien à l’affaire.
 
esther | 16/11/2012
nous vivons des moments tellement tristes:la police d'un pays qui prend fait et cause pour des étrangers contre LA POPULATION qu'elle a pour mission de défendre,protéger et servir;c'est le monde a l'envers;ce mr est démenti publiquement au moins deux fois cette semaine;comment peut on demander a la population d'avoir confiance?en qui et pourquoi?
 
 
 
 
 
Recherche

Lematin  Google 
Video
 
Dernière Edition
 
Le matin hebdo