102è Année - Un siècle d’information - www.lematinhaiti.com - Dernière mise à jour : 13/02/2014 14:53:09   16 Apr 2014-23h52
Haïti/habitat
Pour une meilleure construction
De nombreuses maisons ont été détruites durant le passage du tremblement de terre du 12 janvier 2010. L’ombre d’une crise de logements semblait se dessiner à l’horizon compte tenu de la relocalisation des rescapés. Pour éviter cette crise, les responsables de la Kaytek ont déclaré leur engagement dans la construction de maisons parasismiques ce lundi 12 novembre 2012 à l’hôtel Karibe Convention center.
De nombreuses maisons ont été détruites durant le passage du tremblement de terre du 12 janvier 2010. L’ombre d’une crise de logements semblait se dessiner à l’horizon compte tenu de la relocalisation des rescapés. Pour éviter cette crise, les responsables de la Kaytek ont déclaré leur engagement dans la construction de maisons parasismiques ce lundi 12 novembre 2012 à l’hôtel Karibe Convention center.

Les autorités haïtiennes semblent tirer des leçons du séisme dévastateur de janvier 2010 en ce qui concerne la construction de logements. À cet effet, la compagnie Kaytek s’engage à contribuer à l’édification de maisons en acier léger galvanisé. Selon les responsables de ladite compagnie, ces structures sont parasismiques et peuvent également résister aux ouragans.

Pour Matthias Pierre, président de la kaytek, la compagnie dit construire ces maisons en respectant les normes de construction parasismique. Il en veut pour preuve l’Institution du Sacré-Cœur qui a été construite durant seulement quatre mois. Aujourd’hui, les compatriotes doivent en tenir compte, car ils sont nombreux à pleurer soit un parent, soit un ami. Le tremblement de terre de janvier 2010, dit-il, doit en ce sens constituer un tournant dans le mode de construction dans le pays.

Monsieur Pierre a par ailleurs souligné que Kaytek s’inscrit dans une dynamique à valoriser les produits locaux. La compagnie dispose d’une usine permettant d’assurer la fabrication de matériaux locaux. En outre, elle a déjà assuré la formation de plus de 200 jeunes ingénieurs devant servir à la construction de ces types de logements.

À en croire le président de la kaytek, la compagnie prend en compte les petites bourses. La construction d’une maison sur une surface de 45 mètres carrés (soit deux chambres à coucher) coûte 25 mille dollars américains. Elle a une durée de vie qui est estimée à près de 65 ans, a conclu M. Pierre.
Reynold Aris
arisreynold@yahoo.fr
Commentaires des lecteurs
Entrez votre mot de passe pour pouvoir commenter. Login | Enregistez-vous !
Add comments
 
 
 
esther | 12/11/2012
est il vrai que sur une terre qui a tremblé aussi fortement que la nôtre il ne faut pas construire pendant une période de deux ans?le prix semble équitable;si la maison est agréable a l'intérieur,sans chaleur excécive,c'est une bonne affaire
 
LAYISYEN | 13/11/2012
Haïti n'est pas producteur d'acier, je connais la souplesse de ce matériaux mais je doute fort sur la durée 120 ans ils se foutent de la gueule du monde. c'est normal qu'ils parlent comme ça il n'y a personne dans ce pays pour leur contredire. Haïti a des ressources en son sein pour que la construction coute moins chère. D’où les pauvres gens vont trouver 25000$
 
LAYISYEN | 13/11/2012
Il suffit de prendre l'exemple de la Martinique & la Guadeloupe qui construisent en béton armé leur maison tiennent au passage des ouragan et tremblement de terre. Pas besoin de faire les grande écoles pour comprendre que ça. je ne suis pas ingénieur mais avec mon diplôme dans la construction la durée de plus de 100 ans est réserve aux ouvrages d'art et spéciaux.
 
Ayisyen | 19/11/2012
On ne peut pas dementir quelque chose de vrai, le net est la pour tout prouver. L'acier est le metal le plus solide au monde, voir le Washington bridge de NY. La galvanisation est une protection de zinc sur l'acier, la duree de vie est de 125ans. Avec l'acier galvanise, on fait des constructions de 75ans et plus. C'est vrai. Visitez: www.steelframing.org.
 
 
 
 
 
Recherche

Lematin  Google 
Video
 
Dernière Edition
 
Le matin hebdo