102è Année - Un siècle d’information - www.lematinhaiti.com - Dernière mise à jour : 13/02/2014 14:53:09   21 Aug 2014-10h03
Bilan partiel du front froid dans les départements du Nord et des Nippes
Deux semaines environ après le passage de l’ouragan Sandy, certains départements dont le Nord et les Nippes, continuent à subir la loi des catastrophes naturelles. Selon le directeur du centre national météorologique, Ronald Semelfort, les pluies
Une rue du Cap-Haitien pleine de détritus Photo AFP (Thony Bélizaire)
Deux semaines environ après le passage de l’ouragan Sandy, certains départements dont le Nord et les Nippes, continuent à subir la loi des catastrophes naturelles. Selon le directeur du centre national météorologique, Ronald Semelfort, les pluies qui se sont abattues sur ces départements dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 novembre, résultent d’un front froid qui, en provenance de Cuba, a traversé Haïti. Le pays aura à faire face à ce genre de situation pendant une période de trois mois, a-t-il précisé .

Les dégâts enregistrés au cours du passage de ce front froid sont considérables dans le Nord et les Nippes où plusieurs villes ont été inondées. Le bilan est vraiment lourd pour des averses qui n’ont duré que quelques heures.

En effet, dans le Nord, trois communes, Cap-Haïtien, Limonade, Quartier-Morin sont fortement touchées. Il en est de même pour le département des Nippes où les communes de Baradères, de Fond des Nègres de Miragoâne, de Petit-Trou, de Plaisance et de l’Asile, ont été sous les eaux.

Au Cap- Haïtien, le bilan partiel communiqué par les autorités locales a fait état d’au moins 10 morts et 3 disparus.Selon ces mêmes sources, plus de 1350 personnes ont été placées dans 11 abris provisoires. Plusieurs maisons s’étaient effondrées, à en croire les déclarations du délégué départemental, Ardouin Zéphyrin. Selon un responsable de la direction départementale Nord du ministère de l’Agriculture, la principale cause des pertes en vie humaine est liée à la construction sur les berges et dans le lit des ravines.

Dans le département des Nippes, la situation est alarmante, le centre-ville de la commune de Baradères a été complètement inondé, 161 personnes ont été placées en abri provisoire. À Fond des Nègres, 711 maisons ont connu le même sort. Le mur de la ferme agricole s’est effondré des suites de ces inondations. À Miragoâne, une femme a été portée disparue, elle tentait de traverser une rivière en crue.

Les autorités étatiques ont grandement intérêt à envisager un plan stratégique visant à réduire la vulnérabilité du pays quant au passage de la moindre catastrophe naturelle.

Vaudreuil Calixte vaucal555@yahoo.fr
Commentaires des lecteurs
Entrez votre mot de passe pour pouvoir commenter. Login | Enregistez-vous !
Add comments
 
 
 
LAYISYEN | 13/11/2012
Il n'y arriveront jamais s'ils continuent à diriger ce pays. je viens de nippes je connais bien cette région. ça ne me surprend pas car rien depuis n'a jamais été fait pour former des techniciens pour construire ce pays notre système éducatif en est la cause de toutes nos malheurs il est temps de changer et arrêter de remplir vos poches.
 
LAYISYEN | 13/11/2012
on a trop de chanteurs, de musiciens, d'artistes et hommes de lettre dans ce pays. il n'y a pas assez de techniciens. Nous sommes un peuple intelligent mais nous dirigeant sont des sous hommes. Un prête président puis un boulanger ensuite un musicien et quoi encore sans oublier les dérives du lointain passé.
 
 
 
 
 
Recherche

Lematin  Google 
Video
 
Dernière Edition
 
Le matin hebdo