102è Année - Un siècle d’information - www.lematinhaiti.com - Dernière mise à jour : 13/02/2014 14:53:09   26 Oct 2014-01h56
La place Saint Pierre est enfin libre
Le président Joseph Michel Martelly a organisé, le vendredi 11 novembre, une cérémonie sur la place Saint Pierre pour complimenter les efforts louables entrepris dans le cadre du projet de relocalisation des victimes du tremblement de terre du 1
Le président Joseph Michel Martelly a organisé, le vendredi 11 novembre, une cérémonie sur la place Saint Pierre pour complimenter les efforts louables entrepris dans le cadre du projet de relocalisation des victimes du tremblement de terre du 12 janvier 2010 qui avaient squattérisé cette place.

La mairesse de Pétion-Ville Claire Lydie Parent, porteur du projet 16/6, Clément Bélizaire, le porte-parole du président, Joseph Lucien Jurat, le directeur de la police nationale, Mario Andrésol et plusieurs autres personnalités des organismes étrangers avaient assisté à cette cérémonie. Le projet 16/6 est une initiative de la présidence qui se donne pour objectif principal de construire des maisons et de relocaliser dans 16 quartiers les victimes du séisme du 12 janvier 2010 qui se trouvaient dans 6 grands camps. .

Clément Bélizaire au cours de son intervention a remercié les différents bailleurs qui ont permis au projet de voir le jour. Plus particulièrement, la CIRH qui a financé le démarrage du projet, le conseil municipal de Pétion-Ville et les ministères des Travaux publics, de l’Intérieur, du Plan et des Affaires Sociales qui ont apporté leur soutien à cette initiative. .

La Mairesse de Pétion-Ville, Claire Lydie Parent, de son coté, a fait savoir que chaque famille a reçu la somme de 20.000 gourdes, ce qui les permettra de se reloger décemment, dit-elle. Elle en a profité pour remercier l’administration Martelly pour le projet 16/6 et les organismes internationaux pour la contribution apportée dans le processus de relocalisation des 450 familles qui habitaient la place. « Le processus de relocalisation a été lent, mais grâce à l’USAID qui a compris l’initiative nous sommes arrivés à terme », a-t-elle indiqué. .

Toutefois, il faut rappeler que le projet 16/6 ne vise pas à donner de l’argent aux gens mais, il se donne pour devoir de les accompagner au cours de leurs démarches pour trouver un logement décent, a martelé le président Martelly. La relocalisation des victimes du séisme, dit-il, est une des préoccupations de l’État et les bailleurs doivent respecter leurs engagements, a-t-il poursuivi. .

A cet effet, plusieurs personnes ont remercié le gouvernement, la mairie, l’OIM et les autres organisations qui les ont accompagnés au cours de ce processus. « Je pensais qu’il était impossible de déplacer les gens de la place Saint Pierre, mais je suis ému de voir que cela est une réussite », a fait savoir Archille Pierre, un refugié de la place Saint Pierre. .

Toutefois, le président Martelly affirme que le projet 16/6 s’étendra sur tout le territoire national et que la place Boyer sera libre avant la fin de l’année 2011.
Joubert Rochefort.
joubertrochefort@yahoo.fr
Commentaires des lecteurs
Entrez votre mot de passe pour pouvoir commenter. Login | Enregistez-vous !
Add comments
 
 
 
Edouin | 11/11/2011
L'OEA a proposé l'Etat haïtien de l'aider dans le relevé cadastral du pays, non seulement qui va aider à régulariser et élargir l’assiette fiscale du pays, nombre de personnes ne paient pas d’impôts locatifs et autres taxes, parce qu'ils ne sont pas reconnus par l'Etat. D'un autre coté aidera dans le développement de compagnie de construction immobilière.
 
Edouin | 11/11/2011
C'est le plan cadastral du pays qu'il faut mettre ne place et moderniser le secteur logement.Haiti a du pouzzolane de très bonne qualité, des réserves pour 200 ans d'exploitation, il nous faut une cimenterie qui baissera le prix du ciment et la construction en générale, nous pourrons avoir des routes en beton. Non, nou plede mete yon bann ti tonton nan tèt peyi a
 
Kamoken | 11/11/2011
Felicitations au President Martelly pour la conception et l'execution du projet 16/6 visant a relocaliser avec dignite les citoyens encore sous les tentes dans des maisons permanentes. Nous felicitons Patrick Rouzier Conseiller du President qui joue un role central sans ce projet. Ti pa ti pa Matelly ap delivre bonjan rezilta. Fok Lydue komanse rekonstwui plas la.
 
le Rocher | 12/11/2011
DETRAKTE AP PALE, PREZIDAN MICKY AP TRAVAY! YON'N NAN PROBLEM NOU GENYEN AN AYITI SE LE MOUN AP KRITIKE SELMAN MEN YO PA APLODI SA KI FET DE POZITIF. MICKY, KEEP GOING! GOD IS WITH YOU,THE HAITIAN PEOPLE PEOPLE ARE SUPPORTING, BUDDY!
 
le neveu | 20/11/2011
Claire Lydie Parent, souligne que chaque famille a reçu la somme de 20.000 Gdes. Même dans les villes de province, une famille de 3 personnes ne peut « se reloger décemment » avec une telle somme. Devant vos écrans, vous ne connaissez peut-être pas cette réalité, mais renseignez-vous auprès de vos gens de maison, et vous le saurez.
 
le neveu | 20/11/2011
Et j’aime, pardessus tout, tous ceux qu’il fallait mettre à contribution pour réaliser cet exploit : la CIRH, l’USAID, l’OIM… et le 16/6 présidentiel. L’un l’a démarré, l’autre l’a continué, le dernier l’a terminé et le Président a fait un beau discours. On fait pitié! Et voulez-vous une Armée avec ça?
 
le neveu | 20/11/2011
Le ministre des Aff sociales, commentant le fait qu’on est 158e sur 187 pays évalués au plan du développement humain dit que «Les inégalités… sont profondes... entre riches et pauvres... le monde rural et le monde urbain. Il s'agira… de mettre l'équité au premier plan dans toutes nos décisions politiques. La tâche est immense… nos ressources très limitées» Une armée ?
 
le neveu | 20/11/2011
Rosalvo Bobo. 1904 ne sera la fête de rien du tout, mais la première année d'existence d'une collectivité de braves gens nègres travaillant modestement et moralement à être un peuple. 1904 ? Rosalvo Bobo, 2004. 2011. Une Armée avec ça ?
 
le neveu | 20/11/2011
Cher Edouin. Le relevé cadastral du pays! Tu t’imagines, cette affaire qui va faire que tout le monde aura à payer l’impôt locatif. Et que je vais devoir rendre compte des terres de l’État ou de mes voisins dont je me suis accaparé. Voyons donc!Une cimenterie? C'est plus facile d’en acheter à l'extérieur et de le vendre ici. Business as usual! Profit, zin the pocket.
 
Pierre | 06/12/2012
CykfgLIAAGKuxXkYyu 5918 xexaYWijEUSZXkX http://www.2589lyhcfxlqwhbuyrwuhgkricztqove.com/ [url=http://www.2589lyhcfxlqwhbuyrwuhgkricztqove.com/]xexaYWijEUSZXkX[/url] xexaYWijEUSZXkX
 
 
 
 
 
Recherche

Lematin  Google 
Video
 
Dernière Edition
 
Le matin hebdo